Méditation pleine conscience: La présence, pas le vide

Méditation pleine conscience

La lecture nourrit l´esprit et nous permet d´apprendre beaucoup. Que ce soit sur le monde qui nous entoure ou sur notre propre monde intérieur.

J´ai décidé dès aujourd´hui de partager avec vous mes lectures afin que vous aussi vous puissiez vous ouvrir à vous-même et redécouvrir votre être intérieur.

De cette façon j´espère vous donner la possibilité de trouver les outils dont vous avez besoins pour vivre en accord avec vous-même.

 

Je suis heureuse aujourd´hui de partager avec vous le premier article « Texte du jour ».

 

Le texte du jour est un article court qui a pour but de vous présenter ou résumer, un chapitre à la fois, les livres que je lis et qui m´apporte inspiration et guidance dans ma reconquête de mon être. Il peut également porter sur l´analyse de citation pour savoir comment vous pouvez vous les approprier pour en retirer des bienfaits dans votre vie quotidienne.

 

Je vous souhaite une bonne lecture et de belles découvertes.

 

Qu’est-ce que la pleine conscience ? 


Source : « Je médite jour après jour, petit manuel pour vivre en pleine conscience » de Christophe André


Christophe André dans le prélude de son livre je médite jour après jour petit manuel pour vivre en pleine conscience, nous parle de la pleine conscience comme d’une forme de méditation. Une méditation qui nous amène à porter une attention tranquille à l’instant présent.

 

Je médite jour après jour - Christophe André

 

Méditer c’est s’arrêter

 

S’arrêter ? D’accord ! Mais s’arrêter de faire quoi ?

 

Il s’agit de s´arrêter de remuer, de s’agiter pour se mettre en retrait du monde extérieur et se concentrer sur notre monde intérieur. Il est vrai que cette expérience peut sembler déroutante les premiers temps car l’on va découvrir en soi le vide créé par ce manque d´action, mais aussi du plein.

Ce plein est fait du tumulte de pensées et d’émotions qui ont toujours été là mais dont on ne pouvait pas avoir conscience auparavant. En effet comment porter notre attention en nous même lorsque notre esprit est en permanence accrocher à quelques choses ou à quelques projets ?

 

Cette pratique méditative demande du temps pour nous y habituer et enfin voir plus clair en soi. Comme lorsqu’on passe de l’ombre à la lumière.

 

Nous vivons aujourd´hui une époque qui nous pousse toujours à regarder de plus en plus à l´extérieure mais jamais à se focaliser sur ce qui se passe en nous-même. Notre lien à nous-même est donc oublié et notre intériorité abandonnée.

 

Se plonger dans notre intériorité grâce à l´expérience méditative c´est comme emprunter un sentier non tracé et sans lumière. Il nous faut ouvrir grand notre esprit et changer notre façon de penser car ici nos repères et manières habituels d´avancer et de penser ne fonctionne pas.

 

Laisser décanter le tumulte

 

Lorsqu´on se lance dans la médiation, on espère pouvoir atteindre un état de calme intérieur, réussir à faire le vide dans notre esprit. C´est la ou on se rencontre que notre intérieur est rempli d´un grand bazar, de tapage, de chaos.

C´est comme ouvrir le placard sale et froid dans lequel on planque depuis toujours tous ce dont on ne veut pas. Nos peurs, nos angoisses, nos incertitudes, nos échecs, nos occasions manquées…

Médité c´est donc s´exposer à ces angoisses, à ces douleurs profondes que l´on essayait de fuir en n´y pensant pas et en s´agitant en faisant d´autres choses.

 

Méditation faire face à mes peurs
Photo de: Nathan O´Nions

 

Prendre le temps de s´assoir, de fermer les yeux, de prendre conscience de se tumulte interne n´est que le début de votre expérience méditative. Maintenant ce qu´il va vous falloir faire c´est « travailler, apprendre à regarder, à rester légèrement en dehors du monde. » Apprenez à laisser retomber le tumulte qui vous habites.

 

Ceci est la première étape à franchir : « rester immobile et silencieux assez longtemps pour qu´une sorte de calme vienne envelopper le bavardage de notre esprit, suffisamment pour y voir un peu plus clair. Et cela sans forcer, sans vouloir. »

 

Il nous faut laisser du temps pour que notre tempête interne se calme et s´apaise. Et oui la méditation ça prend du temps. Si jamais l´on essayait de forcer le processus, ou de vouloir gagner du temps parce que l´on est pressé alors nous n´arriverons qu´à relancer et maintenir le désordre à l´intérieur de soi.

 

Le résultat à vouloir aller trop vite est que les résultats tant attendus ne viendront pas mais en plus de cela il nous faudra beaucoup plus de temps avant de réussir à atteindre un quelconque résultat.

 

Commencer à y voir plus clair

 

Lorsqu´on prend le temps, on commence enfin à y voir plus clair.

Pour cela il nous faut chercher à comprendre ce que l´on éprouve, clarifier le désordre qui nous habite.

Il existe deux voies : celle de l´intelligence et celle de l´expérience.

La voie de l´intelligence, ou voie de la réflexion philosophique, est la voie de l´action pour obtenir un changement. Elle nous permet d´agir, de malaxer la réalité avec notre volonté.

L´autre voie, celle qui nous intéresse ici, est la voie de l´expérience ou de pleine conscience. Cette voie là nous pousse à accueillir la réalité telle qu´elle est et d´accepter de lâcher prise face à celle-ci.

 

Méditation pour y voir plus clair
Photo de: Sebastian Jusko

 

Exister en pleine conscience

 

Exister en pleine conscience c´est donc exister en acceptant ce qui est.

La pleine conscience c´est s´immobiliser pour s´imprégner de l´instant présent. C´est laisser notre esprit lâcher prise sur ces habitudes de réflexion habituelles pour s´arrêter et ressentir. La pleine conscience c´est s´arrêter pour prendre contact avec l´expérience du moment présent, observer la nature de notre rapport à cette expérience que l´on est en train de vivre.

 

La pleine conscience c´est développer notre capacité à nous voire faire les actions qui habituellement sont automatiques. On doit prendre conscience de ce que l´on fait, comme les actions automatiques et non réfléchis de notre corps, mais on doit aussi être conscient de soi, de notre esprit comme de notre corps.


Source : « Je médite jour après jour, petit manuel pour vivre en pleine conscience » de Christophe André


La leçon du jour :

 

Prenez le temps de vous arrêter ne serait ce qu´un instant. Arrêtez vous et savourer le moment présent. Ressentez, écoutez ce qui fait la beauté de cet instant.

Ouvrez votre esprit et prenez conscience de votre propre être, de votre corps et de votre être intérieur.

 

Cet article vous a plus ? Cliquez ici pour découvrir le Yoga et comment sa pratique permet une union du corps et de l´esprit.

 

Garde le cap !

 

Sabrina Calmettes

Sabrina <3

Partager l´article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  

One thought on “Méditation pleine conscience: La présence, pas le vide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *